sortie des presses

Publié le

 

image

 

EDITIONS L'HARMATTAN

 

Prix : 21 €  ISBN : 978-2-296-13340-2

 

Issu d’un enseignement universitaire d’introduction à

la science politique, ce livre a plusieurs objectifs : en

premier lieu, mettre à la disposition du plus grand nombre

le fruit d’un travail pédagogique collectif ; en second lieu,

témoigner de la situation paradoxale de la science

politique française contemporaine. En effet, cette

discipline issue des sciences de gouvernement et du droit

public est aujourd’hui largement ouverte et influencée par

l’ensemble des sciences sociales, notamment par la

sociologie ; au point même qu’il est courant de parler de

sociologie politique pour la désigner. Toutefois cette

ouverture sur les sciences sociales a initié une

diversification infinie, réjouissante pour le chercheur,

mais qui ne facilite pas l’enseignement de la science

politique aux non-spécialistes et la comparaison des

travaux.

 

En ce sens, ce volume est aussi un pari : s’appuyer à la fois

sur des travaux récents, sans limites préconçues, et sur les

acquis de la sociologie, au premier chef sur des auteurs dont les

livres et articles sont aujourd’hui largement disponibles en

langue française (Max Weber, Norbert Elias, Pierre Bourdieu)

pour proposer une perspective unifiée sur des éléments de

science politique. C’est pourquoi, le titre de l’ouvrage n’est pas

seulement un clin d’oeil à un « classique » italien, il souligne

aussi les limites de l’approche sociologique en science

politique, approche qui n’a pas encore permis, loin s’en faut,

d’intégrer l’ensemble des objets de recherche constitutifs de

l’activité politique et de répondre à l’ensemble des questions

qui sont posées aujourd’hui – ou qui devraient l’être – aux

politistes.

Publié dans actualité

Commenter cet article