plan de cours - bibliographie

 

HISTOIRE HISTOIREHistoire et Analyse du Vote

 

PLAN DU COURS

 

Introduction

 

I. L'invention de l'élection

A. Les élections en France de 1789 à 1945

i. Petite histoire des pratiques électorales (et administratives)

ii. De la "nomination élective" à "l'élection libre et concurentielle"

B. La construction sociale du vote

i. L'apprentissage de la politique électorale

a) La politisation

b) L'encadrement du vote et les technologies électorales

ii. Les configurations électorales

a) Un instrument d'analyse contextuelle

b) Configurations, répertoires d'action et marchés politiques

iii. L'autonomisation de la politique électorale

a) L'émergence d'un champ politique

b) L'apparition des entreprises partisanes

 

II. Les différentes formes d'analyse du vote

A. Les savoirs pratiques

i. Le savoir-faire des préfets : du mythe à la réalité

ii. La professionnalisation des candidats aux élections

B. Les représentations de l'élection

i. Les romans d'élection

ii. L'iconographie du vote

C. Les analyses savantes

i. La science de l'élection

a) les précurseurs

b) la géographie électorale

c) la politologie et les sondages d'opinion

ii. La sociologie des comportements électoraux

a) L'école de Columbia

b) Le paradigme de Michigan

c) Un savoir routinisé ?

iii. Savoirs concurrents

a) Les modèles économétriques

b) Le droit de l'élection

  1.  
    1.  
      1.  
        1.  
          1.  
            1.  
              1. Le vote comme rituel : un paradigme par défaut

Exercice de synthèse à partir d'un thème transversal : les caricatures électorales

 

BIBLIOGRAPHIE

 

Les étudiants qui ne sont pas familiers de l'histoire française depuis 1789peuvent commencer par la lecture des manuels suivants : Aprile (S.), La révolution inachevée, 1815-1870, Belin, 2010 ; Deluermoz (Q.), Le crépuscule des révolutions, 1848-1871, Le Seuil, 2012 ; Fredj(C.), La France au XIXe siècle, Presses universitaires de France, 2009 ; Goujon (B.), Monarchies postrévolutionnaires, 1814-1848, Le Seuil, 2012 ; Lignereux(A.), L'Empire des Français, 1799-1815, Le Seuil, 2012.

Les étudiants n'ayant pas suivi le cours d'introduction à la science politique(L1) peuvent se reporter à : Voilliot (Ch.), Éléments de science politique, Paris, L'Harmattan, 2010.

 

Première partie du cours :

« Votes », Actes de la recherche en sciences sociales, 140, décembre 2001 ;

Aberdam (S.) et Crook (M.), « Délibérer et voter : une passion durable », in Biard (M.), dir., La Révolution française. Une histoire toujours vivante, Tallandier, 2009, pp. 81-94 ;

Agulhon (M.), La République au village, Le Seuil, 1979 ;

Bois (P.), Paysans de l'Ouest, Flammarion, 1971 ;

Bourdin (P.), Caron (J.-C), Bernard (M.), dir., L'incident électoral de la Révolution française à la Cinquième République, Presses de l’Université Blaise-Pascal, 2002 ;

Crook (M.), Crook (T.), “The Advent of the Secret Ballot in Britain and France, 1789-1914. From Public Assembly to Private Compartment”, History, 308, 2007, pp. 449-471 ;

Déloye (Y.), Les voix de Dieu. Pour une autre histoire du suffrage universel : le clergé catholique français et le vote, XIXe-XXe siècle, Fayard, 2006 ;

Edelstein (M.), « La participation électorale des français, 1789-1870 », Revue d'histoire moderne et contemporaine, 40, octobre 1993, pp. 629-642 ;

Garrigou (A.), Histoire sociale du suffrage universel, Le Seuil, 2002 ;

Huard (R.), Le suffrage universel en France, 1848-1946, Aubier, 1991 ;

Ihl (O.), « L'urne et le fusil. Sur les violences électorales lors du scrutin du 23 avril 1848 », Revue française de science politique, LX, 1, 2010, pp. 9-35.

Offerlé (M.), Un homme, une voix ? Histoire du suffrage universel, Gallimard, 1993 ;

Quéro (L.), Voilliot (Ch.), « Travail électoral et pratiques administratives dans le cadre du suffrage censitaire. Enquête sur un refus », Revue d'histoire du XIXesiècle, 26-27, 2003, pp. 131-147 ;

Tanchoux (P.), Les procédures électorales en France de la fin de l'Ancien régime à la Première guerre mondiale, Éditions du CTHS, 2003 ;

Isabelle Thumerel, « La participation du peuple par l’élection dans les Constitutions de 1789 à 1848 », Jurisdoctoria. Revue doctorale de droit public comparé et de théorie juridique, 4, avril 2010 ;

Verjus (A.), Le cens de la famille. Les femmes et le vote, 1789-1848, Belin, 2002 ;

Voilliot (Ch.), « Surveiller et faire élire. Surveillance politique et pratiques de la ̎candidature officielle̎sous la Restauration », Culture & Conflits, 53, 2004, pp. 71-82 ;

Voilliot (Ch.), La candidature officielle. Une pratique d'État de la Restauration à la Troisième République, Presses universitaires de Rennes, 2005 ;

Voilliot (Ch.), « Ce que gagner (une élection) veut dire. Les candidats à la députation de 1816 », Revue d'histoire du XIXesiècle, 35, 2007, pp. 51-68 ;

Voilliot (Ch.), « Histoire des élections », Encyclopædia Universalis, 2008 ;

Voilliot (Ch.), « Le rôle des préfets dans les pratiques de la surveillance électorale au XIXesiècle », in Laurent (S.), dir., Politique sous surveillance, Presses universitaires de Bordeaux, 2011, pp. 141-157 ;

Voilliot (Ch.), dir., « L’ordre électoral : savoirs et pratiques », Revue d’histoire du XIXe siècle, 43, 2011 ;

Voilliot (Ch.), « Des ̎candidatures officielles̎en 1871 ? Du constat de l’impossible à l’hypothèse du pensable », Parlements, 16, mars 2012 ;

Voilliot (Ch.), « Des candidats contre les ̎extrêmes̎ : l’action électorale des préfets dans la préparation des élections législatives de 1834 », in Biard (M.), ea, « Extrême » ? Identités partisanes et stigmatisation des gauches en Europe (XVIIIe-XXesiècle), Presses universitaires de Rennes, 2012, pp. 187-200.

 

Deuxième partie du cours :

Braconnier (C.), Une autre sociologie du vote. Les électeurs dans leurs contextes : bilan critique et perspectives, Université de Cergy-Pontoise, 2010 ;

Deloye (Y.), Ihl (O.), L'acte de vote, Presses-de Sc-Po, 2008 ;

Dompnier (N.), « Les machines à voter à l'essai. Notes sur le mythe de la modernisation démocratique », Genèses, 49, 2002, pp. 69-88 ;

Frank (T.), Pourquoi les pauvres votent à droite. Comment les conservateurs ont gagné le cœur des États-Unis (et celui des autres pays riches), Agone, 2008 ;

Garrigou (A.), « Le secret de l'isoloir », Actes de la recherche en sciences sociales, 71-72, mars 1988, pp. 25-45 ;

Garrigou (A.), « La construction sociale du vote. Fétichisme et raison instrumentale », Politix, 22, 1993, pp. 5-42 ;

Gaxie (D.), dir., Explication du vote. Un bilan des études électorales en France, Presses de la FNSP, 1985 ;

Hollard (V.), Le rituel du vote. Les assemblées du peuple romain,CNRS éditions, 2010 ;

Ihl (O.), Le vote, Montchrestien, 1996 ;

Lagroye (J.), dir., La politisation, Belin, 2003 ;

Le Bohec (J.) et Le Digol (Ch.), dir., Gauche/droite. Genèse d’un clivage politique, Presses universitaires de France, 2012 ;

Lehingue (P.), « La ̎volatilité électorale̎. Faux concept et vrai problème : fluidité des définitions, infidélité des mesures et flottement des interprétations », Scalpel, 2-3, 1997, pp. 123-177 ;

Lehingue (P.), Subunda. Coups de sonde dans l'océan des sondages, Éditions du Croquant, 2007 ;

Lehingue (P.), Le vote. Approches sociologiques de l’institution et des comportements électoraux, Éditions La Découverte, 2011 ;

Mayer (N.), dir., Les modèles explicatifs du vote, L'Harmattan, 1997 ;

Phélippeau (E.), « La fabrication administrative des opinions politiques », Revue française de science politique, XXXXIII, 4, 1993, pp. 587-612 ;

Phélippeau (E.), L'invention de l'homme politique moderne. Le baron de Mackau, Belin, 2002 ;

Rix (K.), « La professionnalisation d'un rôle politique : les agents de circonscription en Grande-Bretagne, 1880-1914 », Politix, 81, 2008, pp. 41-60 ;

Siegfried (A.), Tableau politique de la France de l'Ouest, Éditions de l’Université de Bruxelles, 2009 (1èreed. 1914) ;

Voilliot (Ch.), « La figuration de l'élection dans l'espace social d'un roman balzacien », a contrario, I, 2, 2003, pp. 32-51 ;

Voilliot (Ch.), « Petite histoire de la délégation électorale », in Voter et se taire, Éditions Syllepses, 2009 ;

Voilliot (Ch.), « L'opération électorale », in Nouveau manuel de science politique, La Découverte, 2009.

 

Troisième partie du cours :

« L'image satirique face à l'innovation », Recherches contemporaines, numéro spécial, 1998

http://www.u-paris10.fr/60678699/0/fiche___pagelibre/#NS

« La BD entre en politique », Beaux Arts, hors-série, 2012

« La caricature entre subversion et réaction », Cahier d'histoire, n° 75, 1999

« Les revues satiriques françaises », Ridiculosa, n° 18, 2011

Assemblée Nationale, Daumier et les parlementaires de 1830 à 1875, Paris, 1996

Antoine De BAECQUE, La caricature révolutionnaire, Paris, Éditions du CNRS, 1989

Marc BONHOMME, « La caricature politique », Mots. Les langages du politique, n° 94, 2010

Annie COLLOVALD et Erik NEVEU, « Les "guignols" ou la caricature en abime », Mots. Les langages du politique, n° 48, 1996

Alain DELIGNE, Laurent GERVEREAU et Peter RONGE, dir., De de Gaulle à Mitterrand, 30 ans de dessin d'actualité en France, Paris, MHC-BDIC, 1989

Christian DELPORTE, Les crayons de la Propagande. Dessins de presse et dessinateurs sous l'Occupation, Paris, Éditions du CNRS, 1993

Christian DELPORTE, Images et politique en France au XXe siècle, Paris, Nouveau monde éditions, 2006

Christian DELPORTE et Laurent GERVEREAU, Trois Républiques vues par Cabrol et Sennep, Paris, MHC-BDIC, 1996

Donald DEWEY, The Art of Ill Will. The Story of American Political Cartoons, New York University Press, 2007

Elizabeth et Michel DIXMIER, L’Assiette au Beurre, Paris, Maspéro, 1974

Michel DIXMIER et Henri VILTARD, Jossot. Caricatures, de la révolte à la fuite en Orient (1866-1951), Paris bibliothèques, 2010

Guillaume DOIZY, Dessin de presse et internet, Brest, Eiris, 2010

Guillaume DOIZY et Jacky HOUDRÉ, Marianne dans tous ses états. La République en caricature de Daumier à Plantu, Paris, Éditions Alternatives, 2008

Guillaume DOIZY et Jean-Bernard LALAUX, À bas la calotte ! La caricature anticléricale et la séparation des Églises et de l'État, Paris, Éditions Alternatives, 2005

Guillaume DOIZY et Didier PORTE, Présidents, poil aux dents ! 150 ans de caricature présidentielle, Paris, Flammarion, 2012

Annie DUPRAT, Histoire de France par la caricature, Paris, Larousse, 1999

Annie DUPRAT, « Iconologie historique de la caricature politique en France (du XVIe au XXe siècle) », Hermès, n° 29, 2001

Fabrice ERRE, Le règne de la poire. Caricatures de l’esprit bourgeois de Louis-Philippe à nos jours, Seyssel, Champ Vallon, 2011

Robert J. GOLDSTEIN, Censorship of Political Caricature in Nineteenth-Century France, Ohio, Kent State University Press, 1989

David S. KERR, Caricature and French political culture 1830-1848. Charles Philipon and the illustrated press, Oxford, Clarendon Press, 2000

Ségolène LE MEN, Daumier et la caricature, Paris, Citadelles & Mazenod, 2008

Ségolène LE MEN, « La recherche sur la caricature du XIXe siècle : état des lieux », Perspectives, 3, 2009

Jacques LETHEVE, La caricature sous la IIIe République, Paris, Armand Colin, 1986

Michel MELOT, Daumier, l’art et la République, Paris, Les Belles lettres/Archambaud, 2008

Todd PORTERFIELD, The efflorescence of caricature, Farnham, Ashgate, 2011

Philippe REGNIER, Raimund RÜTTEN, Ruth JUNG, dir., La caricature entre République et censure, l’imagerie satirique en France de 1830 à 1880 : un discours de résistance ?, Presses universitaires de Lyon, 1997

Pierre-Paul SAGAVE, « La France : les pouvoirs caricaturés (1830-1871) », Matériaux pour l’histoire de notre temps, n° 28, 1992

Isabelle SAINT MARTIN, « La caricature anticléricale sous la IIIe République », Archives des sciences sociales des religions, n° 134, 2006

Bertrand TILLIER, À la charge ! La caricature en France de 1789 à 2000, Paris, Les éditions de l’Amateur, 2005

Bertrand TILLIER, La Républicature. La caricature politique en France, 1870-1914, Paris, Éditions du CNRS, 2007

Maria Dolores VIVERO GARCIA, dir., Humour et crises sociales. Regards croisés France-Espagne, Paris, L'Harmattan, 2011